07 juin 2016 ~ 0 Commentaire

Quand la France tente d’adapter le culte US

M6 vient de communiquer sur un projet excitant sur le papier mais que notre mémoire nous pousse à déjà oublier. La chaîne va adapter Saturday Night Live, l’émission culte de NBC.

Après 40 ans, Saturday Night Live continue d’offrir d’excellents moments, certes moins mémorables qu’avant. L’émission a été un vivier de talents comiques comme Eddie Murphy, Dan Akroyd, Chevy ChaseWill Ferrell, Bill MurrayAmy PoehlerJulia Louis-DreyfusAdam Sandler ou Andy Samberg.

On devine que M6 souhaite renouveler son offre de divertissement qui peine à convaincre. Alors que TF1 dispose d’Arthur et de sa bande au milieu d’émissions d divertissement comme Vendredi tout est permis, 5 à 7 ou l’Hebdo Show, D8 a Hanouna et sa ribambelle d’émissions dérivées de Touche pas à mon poste. France 2, elle, n’a que Ruquier dans sa case d’émission comico-sociétale. Sur Canal +, Salut les Terriens reste l’émission la plus proche de ce que les US peuvent proposer. On ne parle pas de C à vous, véritable produit français qui peine à devenir « fun ».

Saturday Night Live - Season 41

Alors quand on apprend la nouvelle de l’adaptation de Saturday Night Live, on ne voit que des réactions surprises et étonnées qui tendent aussi vers la consternation. Pourtant, ce n’est pas la première fois que la télé française tente d’adapter le culte US en culte français.

Les Nuls l’émission (1990-92) était la digne héritière bleu blanc rouge de Saturday Night Live avec une bande de comiques qui a construit sa réputation quasi immédiatement. On ne présente plus l’émission qui a propulsé Canal +, les Nuls et l’humour potache et parodique.

Image de prévisualisation YouTube

Un an après,  Ce soir avec les Nouveaux /  est l’adaptation française de l’émission canadienne The Kids in the Hall mais fleurait bon la libre adaptation de Saturday Night Live. Serge Hazanavicius, frère de Michel (OSS 117).Dans cette émission, Jules-Edouard Moustic va faire ses gammes jusqu’à proposer une émission qui tend à être la partie « plateau de fake news » du SNL depuis 25 ans avec  Groland Sat7 jours au GrolandBienvenue au GrolandGroland Magzine et le plus connu CANAL international.

Le Débarquement, il y a quelques années, piloté par Jean Dujardin et ses potes n’a pas fait grand bruit. Cette émission à sketches n’a fait rire personne et n’est pas restée dans les mémoires, du moins celles des réussites. Il faut aller en 2003 pour trouver Samedi Soir En Direct, un titre qui en dit long sur la filiation avec le SNL.

Arthur et Dominique Farrugia sont aux commandes, bien aidés par les excellents Kad et Olivier. Les sketches font le tour du web depuis 10 ans. Des invités comme Valérie Lemercier, Gad Elmaleh ou leur acolyte de toujours Jonathan Lambert enchaînent les sketches dont certains sont devenus inoubliables.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Kad et Olivier sont peut-être les seuls, avec les Nuls, à avoir pu imposer leurs idées dans des SNL like. Même la Grosse Emission est un ersatz du SNL avec des soupçons de late shows, l’autre pendant du show US.

1975w

barack_obama_late_show

Les Late Show en France sont plutôt des Ruquier shows. L’homme de la nuit a imposé ses émissions longuettes depuis des années. Entre invités poitique, billets d’humeur et débordements, ON n’est pas couché reste la référence du débat nocturne.

Il y a 15 ans, TF1 a tenté l’aventure avec une adaptation inavouée du Late Show de David Lettermann. ON vous aura prévenus propose Jean-Pierre Foucault (notre Letterman à nous, faux ringard – du moins à l’époque- terriblement attachant et bon à la présentation) à un bureau, un fauteuil à ses côtés. La disposition est vraiment celle des Late Shows. L’émission n’intéressera personne. La faute à des auteurs de piètre qualité ? La faute à des invités moins audacieux? 20% de parts de marché et 1.5 millions de gens plus tard, l’émission s’arrête après une poignée de numéros.

Pourtant, pendant 5 ans, un homme a réussi à imposer uns tyle, une manière de faire et un décor bien connu du Late Show : Cauet.

De 2003 à 2008, La Méthode Cauet enchaînera les émissions, les records d’audiences et… les critiques. Banalisant l’humour potache, les invités NRJ et les sujets gravleux, l’émission ne restera pas un exemple de contenu.

Arthur, toujours lui, propose Ce Soir avec Arthur, qui reste un amusement personnel avec ses amis plutôt qu’une vraie proposition ouverte au public. Ca n’amuse que lui et ses potes. L’émission s’arrête. Quand d’un côté, Fallon ou Kimmel ont Timberlake, The Rock ou Obama, nous avons Ary Abitan, Kev’Adams ou Titoff…

Image de prévisualisation YouTube

A travers ces échecs et ces réussites, on comprend une chose. Il est très difficile d’adapter non pas un concept mais une écriture. Le rythme US est mécanique, hebdomadaire voire quotidien pour les Late Shows. En France, la culture du pool d’auteurs et le rythme infernal ne sont pas dans le cahier des charges des chaines. Si les seules réussites sont les concepts un peu distanciés du modèle d’origine, il manque tout de même des programmes forts sur des chaines fortes. La Grosse Emission ou Salut les Terriens sont des émissions de niche proposées sur des chaines peu présentes.

150909075125-late-show-colbert-0909-super-169

Alors quand M6 souhaite adapter Saturday Night Live, on se croit d’espèrer un peu de courage. Mais quand on lit que ce sont les auteurs des Tuches et de Brice de Nice 3 qui sont aux commandes et que le rythme ne sera pas hedbo mais événementiel, on prédit déjà un accident industriel.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Thevoice1234etc |
TVsee |
Otakusama |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Francis.Critique
| Alloy8jelly
| Soylunainfo